Les drones furent l’une des principales attractions du Consumer Electronics Show (CES) 2017 de Las Vegas. La plupart des produits qui ont été présentés ont dépassé la phase de prototypes. Ils sont désormais plus aboutis et promettent des fonctionnalités aussi diverses que variées. Retour sur les plus belles pièces présentées lors du CES 2017.

Les drones présentés au CES 2017

Les drones comptent parmi les grandes innovations qui ont retenu l’attention des visiteurs du CES 2017. Best-seller du secteur high-tech grand public, les drones grand public intègrent des fonctionnalités étonnantes comme la liaison GPS, la vidéo en 4K, le suivi automatisé des sujets en mouvement ou encore la vision à la première personne. Les constructeurs ont chacun proposé leurs propres créations. DJI sait que la concurrence est rude, mais elle a préféré améliorer un de ses produits phares au lieu de présenter un nouvel appareil lors du CES. Aussi, on a pu découvrir une nouvelle version en série limitée du Phantom 4. Elle a cependant avancé qu’elle allait sortir des nouveautés dans les prochains mois,  afin de créer l’effet de surprise et ainsi d’avoir une longueur d’avance sur ses adversaires.

Si DJI a choisi de garder un stand lors du CES, ce n’est pas le cas de Parrot, grand absent de l’évènement. De son côté, GoPro n’a pas présenté de nouveautés tandis que le constructeur chinois Yuneec s’est définitivement retiré de la course, les produits qu’il a présentés lors du CES n’ont pas retenu l’attention des visiteurs. Bref, l’on peut dire que les fabricants ne se sont pas foulés et ont choisi d’apporter de modestes améliorations à leur gamme de produits au lieu d’en présenter de nouveau.

Qu’en est-il des drones de demain ?

Les produits que l’on qualifie d’entrées et de milieux de gamme se sont bousculés au portillon. Reprenant les grandes tendances du moment, ces drones présentent les fonctionnalités d’usages habituels. Cependant, quelques nouveautés ont été notées, certains constructeurs chinois ont par exemple choisi de téléguider leurs drones au moyen d’un Smartphone et non d’une radiocommande comme la plupart des modèles existants. On y a aussi noté des améliorations concernant l’utilisation des dits appareils. Certains modèles affichent ainsi des hélices repliables, permettant à l’appareil de tenir la poche. Si la plupart des drones présentés lors du CES n’ont pas créé l’engouement du public, ce n’est pas le cas de la Power Ray, le drone aquatique qui a été conçu pour les amateurs de pêche. L’innovation réside dans la qualité qui est en nette progression et l’on se dit que le ciel n’est plus le seul terrain de jeu de ces gadgets peu communs.

On remarque également que les drones deviennent plus professionnels. Ils délaissent le secteur de la grande consommation pour une utilisation plus spécifique. DJI a notamment ouvert le bal avec son drone-taxi Ehang 184. A noter qu’il a été conçu avec le partenariat de HERE, plate-forme de cartographie de précision dirigée par un consortium Audi-Mercedes-BMW, dédiée à des services B to B. Enfin, on n’a pas pu passer à côté de la startup frenchy Drone-Volt qui a choisi le CES de Las Vegas pour intégrer le marché international et ainsi mieux faire connaitre ses produits.